Statistiques morbides

Publié le par Calamity

En Suisse, le suicide est la première cause de mortalité chez les adolescents et jeunes adultes. Entre 1300 et 1400 personnes se suicident chaque année.

Une des trois filles d'un couple d'amis a décidé de mourir. Elle le dit d'une manière froide et déterminée. Elle présente plusieurs signes alarmants depuis plus de six mois. Ses parents ont demandé de l'aide à plusieurs médecins, sans être vraiment entendus et pris au sérieux. Devant l'imminence d'une catastrophe, ils l'ont emmené aux urgences pédiatriques il y a une semaine.

Elle y est restée depuis, a cessé de s'alimenter et refuse de les voir.

Je suis hébétée, je ne sais pas comment, en tant que parents, on peut réagir face à une telle situation. Comme amie des parents non plus d'ailleurs...

Est-ce que chacun a le droit de disposer de sa vie ? Est-ce plus inconcevable parce que cette fille a 15 ans ? Si elle avait 30 ans, réagirait-on différemment  ? Le suicide est-il vraiment un libre choix ou ceci dépend-il de l'âge de la personne suicidante ?

De plus, qui est coupable ? Y en a-t-il forcément un ?


Je partage très volontiers, mes textes, mes photos et mes idées. Cependant, si vous souhaitez les reprendre, je vous remercie de bien vouloir mettre un lien vers mon blog plutôt que de simplement les recopier. Par avance merci !

Publié dans Tranches de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article